.Pastel Opale

Historique : La forme Pastel Opale à été établie il y'a une dizaine d'année, la (ou une des) première(s) fois en hollande en 1997 chez Aloïs Van Mingeroet.

Hérédité : Il s'agit d'une combinaison de deux gènes, récessif pour l'opale et lié au sexe pour le pastel.

Description du phénotype du padda pastel opale : Jugé en concours sur 2ans.

Les photos vous présente le phénotype pastel opale sous différentes formes dans l'ordre suivant : Mâle, Femelle, couple, Juvéniles, bébés. Cliquez sur la photo ci-dessus puis de manière successives pour voir apparaître les différentes photos.

Calotte (dessus de la tête) : Gris claire ( qui vient se fondre avec le gris du dos).
Joues : Blanches.
Gorges et collier qui passe sous les joues : Gris clairs.
Le dos, la poitrine, les couvertures des ailes et les rémiges secondaires : Gris très légé.
Les rémiges primaires : Gris clair.
Les rectrices (la queue) : Gris clair.
Le ventre : Rose pâle très légé.
La région cloacale et sous caudales (juste avant la queue) : Blanches.
Les pattes : Rosées.
Les ongles : Clairs.

Les juvéniles :

A la naissance, les yeux et la pointe du bec sont couleur chair ils se pigmente avec les jours qui passent.
Au alentour de 2 mois le bec grisé se décolore pour devenir rose rouge jusqu'a 3 mois il prendra sa couleur définitive rouge à l'âge de 6 mois.
Le plumage entièrement blanc voilé de gris est superficiellement recouvert de légé tons cafeté celui ci s'éclaircira juste avant la période de la première mue à l'âge de 3 à 4 mois cette première mue dure aux moins 2 mois.
Le plumage définitif adulte est généralement revêtu entre le 6eme mois et le 8eme mois.

Pour les concours :

Pour être jugé au mieux lors d'un concours l'oiseau ne doit pas présenter de plumes blanches dans sont plumage hormis la zone cloacale, sous caudales et les joues, sinon il est considérer panaché ce qui inflige des pertes inévitables de points.